Daniel Romand

R8 PROTO
R1132 de 1968 (Daniel Romand)

63 messages dans ce sujet

Au commencement, il y avait une simple R8 sauvée de la démolition:

 

Nous sommes en 1991 et l'idée de reprendre le rallye régional que j'avais délaissé depuis quelques années me trottait dans le tête...

 

 

post-334-0-89322000-1458148626.jpg

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Daniel

 

Il n'y avait pas déjà un sujet sur ta R8 de rallye sur le Team ????

 

@+

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Jean Marc,

L'ami Daniel nous a déjà présenté sa 8 et son histoire mais il s'agissait de sa 1134...

;-)

Ça c'est un topic que je vais suivre !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

S'en suivront les travaux de carrosserie, élargissement des ailes par retournement des rebords, fabrication de la calandre 4 phares en modifiant l'origne, fabrication de l'arceau et des plaques de renforts, etc...

post-334-0-26072400-1458156943.jpg

post-334-0-29680400-1458156956.jpg

post-334-0-40764600-1458156967.jpg

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mécaniquement parlant, pas de modification importante n'a été effectuée, le moteur 44 chevaux a été remplacé par un R8S (ça c'est de l'évolution !) et les plaquettes de freins remplacées.

Il faut dire que le temps presse, et les finances ne sont pas au beau fixe: je viens de construire ma maison et les dépenses prioritaires sont celles prévues pour l'aménagement et la clôture, alors pourquoi ne pas attendre, me direz vous ?

Et bien parce que nous sommes fin mai 1993, la R8 vient de sortir de la cabine de peinture, et la FFSA vient d'arrêter la distribution de passeports pour le groupe F. Elle admet que certaines voitures sont en construction et consent à délivrer des passeport jusqu'au 30 juin 2013.

Ces passeports sont établis lors des contrôles au départ des épreuves et dans ma région, il ne reste que la Course de Côte de Lebetain, dans le territoire de Belfort, qui se déroule dans le milieu du mois de juin.

C'est donc par la route que nous effectuerons les 160 kilomètres qui nous séparent de l'épreuve, et beaucoup de défauts vont apparaître, trahissant une finition à la hâte.

Des temps très moyens, mais qu'importe puisque j'ai le passeport en main, puis nous rentrons de nuit sans lumières, puis l'embrayage rendra l'âme à quelques kilomètres de la maison...  

post-334-0-39548900-1458200299.jpg

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hummm, j'adore ces histoires et ces vieilles photos, vivement la suite, continue Daniel :cool:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci de nous faire partager cette aventure . je suivre ceci de près  :cool:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1994 arrive est la voiture est au point: nous avons établi un calendrier de 7 épreuves régionales, trouvé quelques sponsors et nous sommes gonflés à bloc pour le premier rallye, le seul rallye hivernal de France qui est aussi mon épreuve fétiche: la Ronde du Jura.

 

post-334-0-93633600-1479063097.jpg

 

post-334-0-10271900-1479063156.jpg

 

Déjà à cette époque, elle était la plus petite est la plus vieille auto du plateau, nous terminerons tout de même à la 53ème place du classement, après avoir endommagé la face avant consécutivement à la casse d'un amortisseur arrière.

 

post-334-0-22956500-1479063347.jpg

 

post-334-0-88651700-1479063388.jpg

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite de la saison sera faite de hauts et de bas, comme souvent en sport automobile: nous sortirons violemment au Rallye des Hautes côtes sur la pluie avec des pneus inadaptés, puis le train arrière gagnera (enfin !) 4 amortisseurs et nous permettra de remporter une 3ème place de classe à la course de côte des monts du Jura.

 

post-334-0-94586600-1479063959.jpg

 

Les épreuves suivantes s'enchaineront rapidement: sprint de St Bresson, rallye des Lacs, ronde de l'Auxois et enfin rallye de Haute Saône.

Des problèmes de freins seront récurrents sur la fin de saison, mais les chronos sont réguliers et progressent au fil du temps. Et quelquefois, la pluie nous y a bien aidée car pendant que tout le monde lève le pied, nous continuons à améliorer.

 

post-334-0-00192200-1479064411.jpg

 

post-334-0-97413000-1479064487.jpg

 

 

 

 

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Daniel

 

Quelques détails technique, type moteur, BV, réglage des trains etc.... quelle belle histoire. :bravo:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ce moment là, la R8 est équipée d'un moteur "R8S" de série, avec juste un échappement un peu plus libre, la boite est une 330 à 4 vitesses tout ce qu'il y a de plus stock.

Seuls, les trains utilisent des éléments de GORDINI: traverse arrière à 4 amortisseurs, bras inférieurs renforcés et les 6 amortisseurs sont des Mécap... en diamètre50mm. Les moyeux sont équipés d'élargisseurs de voie et le seul but est de se faire plaisir au volant de cette auto que j'adore, et qui a déjà pratiquement disparu des plateaux de concurrents...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1995 arrive est le programme reste sensiblement le même que 1994; l'année commence par la Ronde du Jura mais cette fois-ci, le neige est pleine d'eau et les ornières creusées par les grosses autos vont nous envoyer plusieurs fois dans les talus; le manque de poids sur l'avant ne pardonne pas dans ces conditions...

 

post-334-0-72198800-1479161513.jpg

 

post-334-0-02794500-1479161534.jpg

 

Puis mon copilote s'essaiera avec elle en régularité...

 

post-334-0-98232300-1479161633.jpg

 

Vers le milieu de l'année, notre petite auto connaitra une évolution majeure: la culasse et l'arbre à cames d'une R5 ALPINE vont équiper notre moteur. La mise au point des carbus SOLEX s'avèrera insurmontable, et une fois des WEBER installés, l'auto retrouvera une facilité de fonctionnement impressionnante. Nous ferons quelques test en slalom à cette occasion.

 

post-334-0-08465900-1479161919.jpg

 

post-334-0-47760700-1479161961.jpg

 

Hélas, le meilleur est derrière nous car la fin de saison qui s'approche va se révéler catastrophique...

 

 

 

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello Daniel

 

Si ma mémoire ne me fait pas défaut, il me semble que ta voiture avait été filmé dans un reportage sur la ronde du jura à automoto !!! il y a bien longtemps, bien avant que j'ai internet  :salut:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle aventure, vraiment !

Merci de l'avoir partagé

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

grand merci de nous conter cette histoire  :wub:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On salive de voir la suite !!! :-P

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui , la suite de la saison , que vous arrive t il ??

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant que le moteur fonctionne à merveille, on attaque le Rallye de Haute Saône le couteau entre les dents.

A premier tour, nous mettons déjà une quinzaine d'autos derrière nous et au second tour, nous améliorons de 12 secondes, et sommes classés juste devant une berlinette Hommel, à 1 seconde du premier de classe.

Nous attendons avec impatience les épreuves spéciales de nuit (parce que j'aime bien) mais malheureusement dans le dernier tour, l'allumeur grippe puis casse en pleine spéciale...

 

post-334-0-01921900-1479246083.jpg

 

post-334-0-23946500-1479246178.jpg

 

Dernier rallye de la saison, le rallye de Séquanie. Les spéciales sont très rapides et faites pour les grosses autos, pas du tout le même terrain que la Haute Saône.

Le dernier virage de la première épreuve nous sera fatal: une bosse dans la trajectoire négociée à fond de troisième nous expédie dans un champ, et dans le seul arbre qui s'y trouve.

La voiture est détruite, et l'équipage bien sonné.

 

post-334-0-45263300-1479246439.jpg

 

post-334-0-57458700-1479246454.jpg

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mince.Une chance qu il y avait l arceau!!

Dommage,j espere que vous en retrouverez une autre caisse.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1996 est là.

La petite R8 ou ce qu'il en reste a été démontée, la caisse a été ferraillée et en attendant, j'aide mon copilote qui se monte une Clio 1.2 groupe A à terminer son auto.

Je courrai avec à la Ronde du Jura, en 1998 ou on terminera 28ème au classement général (moteur 1.2 Energy monopoint !), 34ème en 1999 avec la même mécanique et 22ème et victoire en F2000, cette fois-ci avec un groupe propulseur de Williams.

 

post-334-0-87953500-1479305207.jpg

 

C'est beaucoup, beaucoup moins rigolo que la R8, mais diablement plus efficace !

 

Et pendant ce temps là, on cherche une caisse.

Internet et Leboncoin n'existaient pas encore, et c'était beaucoup moins facile...

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on voit l'état de la caisse, ça fait froid dans le dos  :shock:

 

cordialement

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Daniel en effet beau reportage moi qui est couru aussi en rallye j'ai un regret de ne pas avoir eu de RENAULT 8 à cette époque .Courir avec aurait vraiment été chouette.Continues à nous conter tes aventures ,c'est un vrais régal .A plus . Daniel

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci du partage , avec de très belles photos , 

 

fin de la vie de cette petite 8 , qui fini plutôt bien sans corporel heureusement . 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à tous et merci pour vos messages très sympas !

Mais la vie de ma R8 groupe F ne s'arrête pas tout de suite...en fait, déjà en 1996, il se murmure que le groupe F pourrait s'arrêter bientôt... 

Il faut donc prendre la décision la plus appropriée: on remonte une caisse car la mécanique est intacte, ou on laisse tomber et on vend tout ce qu'il reste..et puis un copain connait une R8 dans une grange, dont la remise en état est en stand-by, elle sera achetée pour une poignée de billets début 1997, sera démontée, sablée et copieusement renforcée car la première avait de gros problèmes de rigidité.

 

post-334-0-30470100-1479418935.jpg

 

C'est vrai qu'elle ne semblait pas super belle, mais il était hors de question pour moi de coursifier une R8 en très bon état.

Comme la première, celle-ci va voir sa vie se prolonger contre toute attente, comme une résurrection, en somme !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Daniel

 

Bravo et félicitations pour la préparation et amélioration de cette R8 .Très beau reportage également sur les nombreuses épreuves de compétition que vous avez participé.

Mais quand on a l'esprit de compétition et qu'on attaque on fini toujours par sortir , cela m'est arrivé plusieurs fois avec ma Rallye 2 , l'essentiel c'est qu'il n'y a pas de blessé.

Bien sportivement.

G.A.08

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites