RG

RÉCIT
1987 à 1996: MES COURSES en R8 GORDINI

33 messages dans ce sujet

Salut Daniel

 

Tu es bien placé pour me répondre, j'aimerai savoir à titre de comparaison le montant d'un engagement pour un rallye actuellement

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir 

me réjouis de lire encore 

merci RG

Philou

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Richard,

merci pour ton récit et tes photos. Vraiment respect, tu es un super pilote doublé d'un mécano hors pair, ce qui est rare.

Sur le net j'ai retrouvé une de tes vidéos sur le Mas Clos mais peut-être l'as tu déjà mise déjà ailleurs sur le site.

J'adore la 36ème seconde où tu exploses le camion édition 1971 de la Régie, ç'aurait fait une excellente publicité pour son lancement :smile:.

Sinon question très naïve d'un néophyte, quand on abîme sa voiture comme toi en course à Charade aucune assurance n'indemnise même si comme dans ton cas avec la Cooper, c'est la faute d'un autre concurrent ?

Maurice

  

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Richard ,pour te répondre ,un rallye régional 285 à 300 € ;un rallye national 480 à 500 € ,pour un championat de France 2 ème div environ 600 €.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Daniel,

 

Je me lance dans une comparaison sur le prix d’un engagement en rallye National de 1992 et de 2018

1992 : SMIC horaire 34,06 Fr soit 5,19 € - Essence : 0,80 €

2018 : SMIC horaire 9,88 € soit 64,08 Fr - Essence : 1,40 €

 

En 1992 l’engagement d’un rallye National en VEC (moitié prix des modernes) coutait 1500 Fr soit 229 € ou pour les modernes qui payaient plein tarif 458 €

 

2018 : Si un engagement en National coute aujourd’hui‘huit 500 €, en 1992 il coutait 3280 Fr  … soit 500,03 €

 

Sauf erreur de ma part, l’engagement dans un rallye National n’aurait pas augmenté, je suis assez étonné ! Je m’attendais à une plus grande différence

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Richard ,j'ai demandé confirmation à mon fils Quentin ,les chiffres d'hier soir je les avais donné de tête

Pour les rallyes que les fistons ont éffectués en 2018

rallye du clain ,en régional :295 €

rallye de saintonge ,en national:460 €

rallye de l indre ,en national championat France 2 ème div :420 € (c'est un des moins cher du calendrier)

rallye de saint yrieix ,en national championat France 2 ème div :590 €

Cela pour les voitures modernes ,je sais même pas si y'a un autre tarif pour les VHC .A plus Daniel

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici pour info le tarif pour la Ronde Régionale du Jura, premier rallye du calendrier 2019:

Equipage Hors ASA Jura: 360 €

Equipage 100% ASA Jura: 340 €

Equipage 100% Féminin: 340 €

Pilote ayant pris le départ 2018: 340 €

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1993

Course N° 40 à 47 sur 66


En championnat de France l’appellation VEC (Véhicule d’Époque de Compétition) est remplacée par VHC (Véhicule Historique de Compétition)

Cette année 15 concurrents sont inscrits au Trophée.

 

Coût pour courir en historique en 1993

1993 00 cout avant cours.png

 

Mon sponsor STHALWILLE continue à me soutenir pour cette nouvelle année (il me rembourse tous les engageants) J’en trouve même un 2eme sponsor qui me verse 1000 Fr par rallye

1993 00a.jpeg

 

40) Rallye Lyon Charbonnières

1993 01 Charbo-01.jpeg

Nouveau rallye pour nous, il faudra bien bosser les reconnaissances, il y a 6 ES à reconnaître soit 80 km de spéciale

À ce rallye je suis le seul en Trophée et seulement 11 inscrits en VHC championnat de France

 

ES5 Les Sauvages (11 km)

J’ai l’honneur d’ouvrir le bal, 2eme VHC ex-aequo avec Bassaler (Porsche 911) avec un temps de 8’04, le 1er est Bernard Duret sur A110 (8’00)

 

ES6 Bois de Châtelus (11,73 km)

3eme VHC en 7’50, le 1er est Duret (A110) 7’36, le 2eme André Mocellin (A110) en 7’44

 

ES7 Mont-Pinay (12,58 km)

1er Mocellin (A110) en 7’53, je suis 2eme en 7’54

 

ES8 Marchampt-Claveisolles (25 km)

La grosse spéciale, 1er en 16’20 Mocellin (A110), 2eme Duret (A110) 16’46, je me positionne 3eme en 17’04

 

ES9 La Montagne (9,86 km)

Abandon de Faivre-Pierret sur Cooper. 1er en 6’44 Mocellin (A110), 2eme Duret (A110) 6’48, je suis les 2 Alpinistes en 6’59.

Fin du 1er tour, au général je me place 3eme des VHC

 

ES10 Les Sauvages (11 km)

Encore Mocellin (A110) en 7’51, je suis 2eme en 8’06, Bassaler (Porsche 911) 3eme 8’09

 

ES11 Bois de Châtelus (11,73 km)

Mocellin (A110) en 7’41, je suis 2eme 7’55 ex-aequo avec Duret (A110)

 

ES12 Mont-Pinay (12,58 km)

Mocellin tout prêt de la victoire (A110) en 7’50, Duret (A110) 2eme en 7’57, je ne suis qu’à 1 seconde de Duret (7’58)

 

ES13 Col de la Cépée (7,68 km)

La nuit est tombée, 1er Mocellin en 5’25, j’ai le 2eme temps (5’30) …. Je reprends du temps sur Duret (A110) 5’37

 

ES14 Marchampt-Claveisolles (25 km)

Tout va se jouer dans cette dernière spéciale, André Mocellin (A110) est intouchable, j’attaque pour solidifier ma 2eme place au général

1er Mocellin en 17’26, 17’39 pour moi, Bassaler (Porsche 911) 18’05, Duret (A110) concède du temps, 18’16 … la messe est dite.

1993 01 Charbo-02.png

 

1993 01 Charbo-03.jpeg

 

Résultats de la course

1993 01 Charbo-04.jpeg

Coût de la course

1993 01 Charbo-05.png


 

 

41) Rallye de Lorraine

Rallye difficile, seulement 4 concurrents sont inscrits en VHC, une Cooper S, en Trophée nous sont 3. Au programme 15 spéciales, la plupart de nuit.

1993 02 Lorraine-01.jpeg

 

Un nouveau venu dans le clan des Gord, Joël Fouquer sur une R1134, il est inscrit en championnat de France avec ses roues en 15 pouces et en même temps au Trophée

A noter que dans sa jeunesse ce monsieur à fait la Coupe Nationale R8 GORDINI

1993 02 Lorraine-02.jpeg

 

Disparition de la Cooper S après l’ES3, pas fiable ces anglaises …

1993 02 Lorraine-03.jpeg

 

1993 02 Lorraine-04.jpeg

ES15 : Les 3 Gord sont à l’arrivée :bravo:

 

Résultats de la course

1993 02 Lorraine-05.jpeg

 

Ma fiche d’époque « Coût du Rallye »

1993 02 Lorraine-06.jpeg

 

La fiche de l’équipage qu’il fallait coller sur la vitre arrière coté gauche

1993 02 Lorraine-07.jpeg

 

1993 02 Lorraine-07a.JPG

 

Coût de la course

1993 02 Lorraine-08.png


 

 

42) Rallye des vins de Mâcon

1993 03 Macon-01.jpeg

En moderne ils sont 145 inscrits, 21 équipages en VHC, en Trophée nous ne sommes que 3 !

A noter l’arrivée d’un nom connu dans le clan des A110 : Jean-Charles RÉDÉLÉ

1993 03 Macon-02.jpeg

 

Dès la 1ere ES (18,5 km) abandon de 2 VHC dont Bernard Duret sur A110

 

ES2 : Pouilly-Fuissé (13,7 km), 5 nouveaux abandons dans le rang des VHC donc Gérard Besson (A110)

1993 03 Macon-03.jpeg

 

ES4 : Pouilly-Fuissé (13,7 km), Guy Mousset est en tête (8’44) suivit de André Mocellin et de moi-même (9’18) … Jean-Charles Rédélé est en grande difficulté (35’58) Il va abandonner.

 

ES8 : Crédit Agricole (10,7 km) La bataille fait rage entre les A110 de Mocellin (6’43) et Mousset (6’44) Je suis crédité du 4eme temps en 7’00. Abandon d’une Cooper S en VHC

1993 03 Macon-04.jpeg

 

ES12 : Boulangerie Faul (13,7 km) Mocellin (A110) ne fait que le 5eme temps. Guy Mousset (A110) fait le scratch en 8’57, je suis 2eme (9’13) et régulièrement devant la Porsche 911 de Bassaler … satisfaction !

 

ES13 : Mâcon Blanc (10,7 km) C’est la dernière spéciale du rallye

Je fais le scratch en 6’47 devant une MGA MK2 (6’51) et la Porsche 911 (6’54), Mousset 4eme a assuré (6’56) et gagne ce rallye.

1993 03 Macon-05.jpeg

 

Résultats de la course

1993 03 Macon-06.jpeg
 

 

 

Coût de la course

1993 03 Macon-07.png


 

 

43) Rallye Avignon Ventoux Vaucluse

1993 04 Avignon-01.jpeg

 

Comme d’habitude ce rallye VHC par sa simplicité et son coté conviviale attire les concurrents des véhicules historiques. En championnat de France ils sont 12, le Trophée en présente 8

1993 04 Avignon-02.jpeg

 

ES1 : La Madeleine (5,9 km) Scratch de Guy Mousset sur A110 en 4’07, je fais le 2eme temps (4’14)

1 Abandon en championnat de France, une Cortina Lotus et un du Trophée, Henri Doux

 

ES2 : La Gabelle (9,7 km) Je connais et aime bien cette spéciale, 1er en 6’24, les A110 sont reléguées, Mocellin est proche en 6’26, Mousset 6’34, Rédélé 6’42.

 

ES3 : La Nesque (21,3 km) Les A110 sont devant, 13’30 pour Mousset, 2eme Mocelin en 13’41, je ne fais que le 5eme temps en 14’09

 

ES4 : Saint Hubert (20,1 km) Les A110 sont encore devant, Mousset (13’11), Mocellin (13’28) je suis 3eme à 13’39

 

2eme tour

ES5 : La Madeleine (5,9 km) Scratch de Mocellin sur A110 en 4’13, je fais le 3eme temps (4’18), Abandon de Stéphane Dentler (R8G)

 

ES6 : La Nesque (21,3 km) Scratch de Mocellin (A110) en 14’15, Olivier Mousset (R8G) est 3eme en 14’34, je suis 4eme à 14’40

 

ES7 : Saint Hubert (20,1 km) Les A110 qui dominaient la course ont des problèmes, je fais le 2eme temps en 14’16, le 1er est une MGB à 14’14, Rédélé (A110) à 14’27, Mousset (A110) à 15’51, Mocellin sombre dans le classement (22’18) ….

 

A l’issu de la 1ere étape la MGB de Haase est en tête en 1h11’02, je suis 2eme à 38 secondes suivit d’Olivier Mousset (R8G) à 1h12’52, les A110 (Mousset) 1h12’49, Rédélé à 1h13’32, Mocellin à 1h18’37

1993 04 Avignon-03.jpeg

 

3eme tour

ES8 : La Madeleine (5,9 km) Scratch de Guy Mousset sur A110 en 4’04, en Trophée je suis ex-aequo avec Olivier Mousset (4’14)

 

ES9 : La Gabelle (9,7 km) En VHC la Lancia HF abandonne, 1er temps en 6’18 Guy Mousset (A110) suivit de Mocellin (A110) 6’21, je fais le 4eme temps en 6’25

 

ES10 : La Nesque (21,3 km) Scratch de Mousset (A110) en 13’23 suivit de Mocellin (13’36)

En Trophée je pointe en 14’00, Olivier Mousset 14’05, Chaponneau 14’36, Stepak 14’48 et Danièle Mousset en 14’52

 

ES11 : Saint Hubert (20,1 km) Les A110 continues de dominer la course, Mocellin 13’10, Rédélé 13’17, Mousset 13’19. En Trophée je suis crédité de 13’46, Olivier Mousset 13’55 …

 

Anecdote

Pour ce rallye j’ai remplacé pour la 1ere fois mes étriers de frein d’origine Bendix (montés avec l’anti recule) par des Mécaparts (sans anti recule)

1993 04 Avignon-04.JPG

 

Avec les Bendix, afin d’améliorer le retour du piston je ne montais plus les caoutchoucs sous les cavaliers de chapes. J’ai fait de même avec ces nouveaux étriers

Dès les 1ere spéciales je me suis fait surprendre plusieurs fois par une pédale de frein plongeante nécessitant des « pompages d’urgences »

- A la 1ere assistance à Carpentras un membre de l’assistance commune du TG me remet ces caoutchoucs … Ouf ça va aller beaucoup mieux.

Explication

- Avec un montage sans système anti-recul, pour bien maintenir l’étrier, il est impératif de monter les caoutchoucs sous les cavaliers de chapes.
- Sans ces caoutchoucs, l’étrier va « glogloter », les plaquettes tapent alors dans le disque et amènent progressivement un recule excessif du piston ... ce qui va entraîner une pédale très plongeante lors du prochain freinage !!! C’est exactement ce qu’il m’est arrivé !

 

Résultats de la course

1993 04 Avignon-05.jpeg

Coût de la course

1993 04 Avignon-06.png


 

44) Course de côte de St Hyppolite

Course de côte de 6km prêt de cher moi, nous sommes 2 inscrits en TG, en championnat de France les VHC sont 24

Évolution de mes temps : (1990) 2'57''64 - (1992) 2'57''48 - (1993) 2'56''95

 

Résultats de la course

1993 05 St Hyppolite 01.jpeg

 

Coût de la course

1993 05 St Hyppolite 02.png


 

 

45) Course de côte Turckheim-3 Epis

1993 06 Turckheim-01.jpeg

Un beau plateau en VHC, ils sont 30, en Trophée R8G nous sommes 5

1993 06 Turckheim-02.jpeg

 

1993 06 Turckheim-03.jpg

 

J’ai des ennuis moteur dès la 2eme montée d’essais, ça ratatouille, j’ai l’impression d’être sur 3 cylindres ½. Je cherche d’où vient le problème en commencent par l’allumage. RAS

Je passe le restant de la journée du samedi à chercher sans trouver la panne.

 

Je m’y remets le dimanche matin, rien d’anormale au niveau des carbu … je sèche, finalement je préfère ne pas effectuer la 3eme montée.

 

Dans la semaine qui suit je démonte le moteur et là, surprise, le tendeur de chaîne de distribution est complètement HS, les maillons sont aiguisés comme une lame d’un 1993 06 Turckheim-04.jpg

 

En regardant de plus près je comprends l’origine de la panne, la chaîne a sauté une dent et a décalé le calage de la distribution. Je m’estime heureux car si ma culasse avait été montée avec des grosses soupapes le moteur aurait été détruit

 

Coût de la course

1993 06 Turckheim-05.png


 

 

46) Circuit de Magny-Cours

Après mes soucis moteur (1296 kit RENAULT) à la course de côte de Turckheim je me décide à construire un nouveau moteur.

Je me base sur les caractéristiques du moteur de la 1300S : Culasse H= 72.6 mais avec des soupapes moins grosse, ADM 36.75 – ECH 34.0

1993 07 Magny Cours 01.JPG

 

L’arbre à cames est le 1300S (13R) que je cale avec un pignon réglable, niveau carburateur je remplace les buses de 32 par du 33, gicleur principale 130, gicleur de ralenti 50F8, je garde le filtre à air d'origine

 

Dès la 1ere séance d’essai sur le circuit je suis très déçu des performances de ce nouveau moteur. Je ne fais que 5 tours

Trop neuf et mal réglé ? Je ne trouverai le problème que plus tard à la maison : Masselottes d'allumeur trop usé !!!!

1993 07 Magny Cours 02.jpeg

 

Je ne me fais guère d’illusion pour la course et cela commence mal, dans les 1er tours je fais un tête à queue au virage 14 (Imola) , bloqué, je dois laisser passer un gros paquet d'autos.

1993 07 Magny Cours 02a.jpeg

 

Super finale

En fin de journée l’organisateur nous propose une course plaisir « toutes autos confonds » (sauf Formules)… Je ne sais plus combien nous étions, une bonne 40aine.

 

Selon la procédure, tout le monde fait un tour de chauffe et vient se ranger sur sa position de grille. Puis les concurrents doivent couper leur moteur et attendre qu’un commissaire agite le panneau MOTEUR … A l'allumage des moteurs je ne vous dis pas le vacarme à ce moment-là (tous en échappement libre), je n’entendais même plus mon propre moteur, pour savoir s’il tournait il fallait regarder son compte-tours.

La piste est humide, je fais un départ canon et me retrouve 4eme à l’amorce de la ligne droite … au gros freinage pour le virage Adélaïde je frein (beaucoup) trop tard … et hop encore un tête à queue. Je ne peux pas repartir immédiatement, la meute est là !

 

Résultats de la course

1993 07 Magny Cours 03.jpeg

 

Coût de la course

1993 07 Magny Cours 04.png


 

 

47) Ronde de Sewen

Rien à voir avec le Trophée, en octobre de cette année je me lance à titre d’essai dans le Groupe F, histoire de voir comment est l’ambiance et aussi le niveau des autos et des pilotes …

 

79 engagés dans ce régional, des BMW M3, des Porsche, Alfa GTV, des R5 GT Turbo à la pelle, en F2 je suis confronté aux Rallye 3, Samba Rallye, DAUPHINE Proto, A110, autrement dit aucune chance de bien figurer … mais cela n’était pas mon but

 

Avant la 1ere boucle … « Tien, une Gord » … « Tu as vu, il a des MXV route en 165x70x13 » … « et bien, il veut juste se faire plaisir »

Effectivement, je me suis présenté à cette course en configuration Trophée R8G, j’ai appris rapidement que sans les pneus de compétition du style Michelin 16x53x13 TB ou slick, aucune chance de bien figurer.

 

Après les 4 boucles je me classe quand même 41eme au scratch et 4eme F2 sur 8, 61 concurrents sont à l’arrivée (18 abandons)

 

Résultats de la course

1993 08 sewen-01.jpeg

 

Coût de la course

1993 08 sewen-02.png

 

Prix de revient saison 1993

1993 08 sewen-03.png

 

Classement Trophée GORDINI 1993

1993 08 sewen-04.png

 

Classement perso par course

1993 08 sewen-05.png

A suivre 1994 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites