RG

BAR
Essence ou Diesel ?

18 messages dans ce sujet

23244205_10209846807478801_2413450409998

 

Je me demandais bien d'où venait cet acharnement du Gouvernement pour supprimer les voitures alimentées au diesel alors que les analyses prouvent qu'elles ne polluent pas plus, sinon moins, que les voitures à essence....


Je me doutais qu'il y avait "anguille sous roche" mais je me demandais bien où était l'intérêt de cette fureur, de cette obstination et de cette ténacité à éliminer de toute urgence tous les véhicules au diésel !


Et bien voilà la réponse, toute simple, toujours une affaire de gros sous....Lu dans les 4 vérités, discours officiel : "il faut éliminer le diésel, dangereux pour la santé parce qu’’il émet des particules fines".

Archi-faux ! C’était peut-être vrai, voici quelques années mais les diésels actuels sont équipés de filtres qui piègent ces particules fines à hauteur de 99,9 %, c’est-à-dire qu’’ils n’en rejettent quasiment plus du tout.

Alors, pourquoi ce mensonge éhonté destiné à nous culpabiliser pour nous inciter à rouler tous à l’essence ?


C’est très simple.
Prenons deux automobilistes parcourant 15 000 km par an.
- L’un possède un véhicule essence, consommation 8,5 litres aux 100 km.
- L’autre possède le même modèle du même constructeur équipé d’un moteur diésel, équivalent en puissance, consommation 5,8 litres aux 100 km.


1er cas : consommation annuelle : 1 275 litres, taxés à 0,86 € = 1096,50 €
2e cas : consommation annuelle : 870 litres, taxés à 0,66 € = 574,20 €
Soit 522,30 € de différence.


Avec un parc automobile de 38 millions de véhicules, il est facile de calculer que la disparition programmée du diésel représentant environ 60% des motorisations actuelles, permettrait à terme, un "racket fiscal" supplémentaire de plus de 11 milliards d’euros par an.
Il ne faut pas chercher ailleurs la véritable raison de la volonté gouvernementale de tuer le moteur à gazole.


De plus, les différentes interdictions ne vont pas vers les bus, les cars, les camions et surtout pas vers les bateaux et les avions...

 

Une histoire de fric !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Richard , 

il ne pouvait en être autrement , Pardi ! 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CQFD....mais qui peut se rebeller contre ce racket organisé....??

 

...Nous bien sûr, les usagers qui ont besoin de se déplacer (boulot ou loisirs) et qui ne sont pas prêts à se passer de leur voiture....

à condition d'être solidaires :rolleyes: ce qui est très loin d'être le cas à l'inverse de nos potes motards qui savent se faire entendre...!!

D'ailleurs nos gouvernants savent parfaitement que dans les 1ères semaines, tout le monde fait attention à ses déplacements et que progressivement les choses reviennent à la normale  et que tout-un-chacun à "gobé" la pilule....!!

  La désinformation est reine et ça pour des années encore.. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arrêtez de gober toutes les conneries qui circule sur le net surtout les gars. Le diesel pollue même avec toutes les merde de vanne EGR, FAP, etc . Ouvrez un moteur diesel qui a 50 000 Kms et ouvrez un essence du même Kms à côté vous aurez compris de suite. 

Après que l'état nous enfile profond avec les taxes et le malus écologique  Ok mais faut pas croire tous les article qu'écrivent les BOBOS parisiens qu'on jamais touché un boulon de leur vie.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, RG a dit :

1er cas : consommation annuelle : 1 275 litres, taxés à 0,86 € = 1096,50 €
2e cas : consommation annuelle : 870 litres, taxés à 0,66 € = 574,20 €
Soit 522,30 € de différence.

 

Depuis septembre 2017

1er cas : consommation annuelle : 1 275 litres, taxés à 0,888 € = 1132,20 €
2e cas : consommation annuelle : 870 litres, taxés à 0,752 € = 654,24 €
Soit 477,96 € de différence par an

taxe carburant.png

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour.

Un moteur polue, qu'il soit essence ou diésel. Ça, on n'y peut rien sauf en laissant nos voitures au garage. Mais malheureusement on ne peut pas. Il faut bien aller travailler, faire les courses etc...

 Le vrai problème est qu'on subit une manipulation de la part de nos politiques qui n'ont d'autre but que nous faire payer toujours plus, qu'on soit essence ou diésel. Alors comme dit le proverbe, qui veut noyer son chien l'accuse de la rage.

Et voilà, le diesel est nocif et dangereux. Mais pas tout les Diesel. Non apparemment pas ceux des camions et autres gros transports puisqu'ils ne subiraient pas cette augmentation de taxe. Voilà, ce sont nous les coupables avec nos petites voitures mais tout le monde n'a peu t être pas les moyens d'en changer fréquemment. Donc on devra payer.

Preuve en est qu'il s'agit bien d'un racket organisé, car ils auraient aussi bien pu aligner le prix de l'essence sur celui du diésel. Mais non, les utilisateurs et défenseur de l'essence n'auront pas eu droit à ce cadeau. Et non seulement de vouloir aligner le moins cher sur le plus cher, ils augmentent aussi le prix de l'essence. Avec cette méthode, on n'est pas près d'y arriver.

Aujourd'hui on tente de nous faire culpabiliser sur nos autos polluantes. Mais la faute à qui si environ 70 % du parc automobile marche au gasoil. Souvenons nous que dans les années 1990, c'était l'essence qui représentait  tout les dangers et de nous inciter à acheter des voitures diésel. Je me souviens que Ford faisait ses voitures diesel au prix de celles essence,  Escort, Orion....Et pendant ce temps là nous achetions, hors ces promotions ponctuelles, des autos plus chères.

De nos jours, à puissance équivalente, un diesel coûte 1500 à 3000€ de plus que sa version moins polluante. Cette différence de prix n'est plus justifiée depuis bien longtemps, les deux types de mécanique étant composées de presque les mêmes organes. Avant on disait que c'était la pompe à injection et les injecteurs qui justifiaient cette différence mais on les retrouve sur les moteurs essence depuis fort longtemps.

Certe les moteurs ont beaucoup évolués et polluent moins mais c'est valable pour les deux carburants. 

Ce qu'il faut surtout retenir, c'est que les gouvernements ne nous font jamais de cadeau et le calcul va toujours dans leur intérêt. Quand bien même il y a un semblant de cadeau, c'est que c'est pour mieux nous enfler après.

Lionel

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous ,

Je suis entièrement d'accord avec vous , je ne donnerais pas d'autres détails malgré qu'il y en a d'autres .

En temps qu'automobilistes nous sommes de très bonnes vaches à lait . Ces Messieurs il leur en faut toujours plus .

G.A .08

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:super:Bravo Lionel 60 !!!!  belle analyse et entièrement d'accord avec toi. Rien à ajouter :blush:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une petite couche ....

 

Que tu aies une voiture « Diesel » ou non, lis ceci :

La paranoïa du DIESEL ne concerne que les automobiles !

Les Poids lourds, Autocars, Navires, sont exclus !

 

Juste pour situer le degré de paranoïa des plus virulents détracteurs du véhicule DIESEL, il faut leur révéler les données de l’'industrie maritime qui a démontré qu'’en considérant la taille des moteurs et la qualité du carburant utilisé, les 5 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’'automobiles de la planète.

Vous savez, ces porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées, aujourd’hui, ils brûlent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller et retour entre l’Asie et l’Europe.

Ces malheureux 15 navires font partie d’'une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers.

 

Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres,et que le plus moyen de ceux-ci brûle environ 900 litres de fuel en seulement une heure, alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver.

 

Pour continuer sur le chemin de la schizophrénie paranoïde, prenons en compte toute la flottille de pêche et les 4,7 millions de poids lourds en transit à travers la France,

Les milliers d’avions qui sillonnent le ciel et dont la consommation par passager et par km parcouru est 3 fois plus nocive pour le climat que l’'automobile.
­­­
Pour compléter cette petite fable, n’oublions pas l’indispensable domaine agricole où la consommation moyenne d’énergie est de 101 litres de fuel par hectare.

Mais pas d’affolement, Mr H...t va certainement sauver la planète en collant une nouvelle TAXE sur les seuls véhicules DIESEL .... et affaiblir un peu plus notre industrie automobile, ce qui augmentera le chômage dans la foulée.…

 

Comme vous le savez bien, en payant une TAXE sur le gas-oil, celui-ci ne polluera plus … sauf si vous estimez qu’on vous prend vraiment pour des c... !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vu le patrimoine de Mr H....t , 6 véhicules  a moteur thermique, pour un ecologiste ........... ça la fout mal

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, RG a dit :

les 5 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’'automobiles de la planète.

 

Un peu d'arithmétique Juste pour savoir de quoi on parle:

un bateau qui fait Asie / Europe  fait environ 6 rotations annuelles 
De l'article ci dessus  sa consommation annuelle est alors de 10 000 tonnes x 6 = 60 000 tonnes

5 bateaux font donc  300 000 tonnes

 

Je n'ai pas trouvé la consommation mondiale des voitures seules
d'après statista

https://fr.statista.com/statistiques/486554/consommation-de-carburant-moyenne-voiture-France/

Une voiture fait en moyenne 12 997 km par an en France   avec 6,49 litres/100km soit environ 844 litres

si on considère ce modèle représentatif des 760 millions de voitures,

la consommation mondiale annuelle serait de  641 163 millions de litres soit  en gros 500 millions de tonnes

 

C'est à dire 1 600 fois plus que les 5 cargos.

 

J'aimerai donc savoir quel est le polluant mesuré qui est 1600 fois plus faible  dans l'échappement d'une voiture que dans un bateau.

C'est manifestement faux pour le CO et le CO2

 

Prenons l'un des plus importants : le soufre:

Sa teneur est de 100 ppm dans l'essence et 300 dans le gazole

Pour faire 1600 fois plus il faudrait que le Heavy Fuel Oil  ( le carburant des bateaux) en contienne 50%

Or, sa teneur est de " seulement" 3,5%  ou 35 000 ppm. On a donc sur ce paramètre une exagération de 15 fois

Ceci dit ce soufre n'est pas rejeté par le bateau dans l'atmosphère mais converti en acide et dilué dans la mer ce qui en diminue son PH

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 04/01/2018 à 23:09, RG a dit :

23244205_10209846807478801_2413450409998

 

Je me demandais bien d'où venait cet acharnement du Gouvernement pour supprimer les voitures alimentées au diesel alors que les analyses prouvent qu'elles ne polluent pas plus, sinon moins, que les voitures à essence....


Je me doutais qu'il y avait "anguille sous roche" mais je me demandais bien où était l'intérêt de cette fureur, de cette obstination et de cette ténacité à éliminer de toute urgence tous les véhicules au diésel !


Et bien voilà la réponse, toute simple, toujours une affaire de gros sous....Lu dans les 4 vérités, discours officiel : "il faut éliminer le diésel, dangereux pour la santé parce qu’’il émet des particules fines".

Archi-faux ! C’était peut-être vrai, voici quelques années mais les diésels actuels sont équipés de filtres qui piègent ces particules fines à hauteur de 99,9 %, c’est-à-dire qu’’ils n’en rejettent quasiment plus du tout.

Alors, pourquoi ce mensonge éhonté destiné à nous culpabiliser pour nous inciter à rouler tous à l’essence ?


C’est très simple.
Prenons deux automobilistes parcourant 15 000 km par an.
- L’un possède un véhicule essence, consommation 8,5 litres aux 100 km.
- L’autre possède le même modèle du même constructeur équipé d’un moteur diésel, équivalent en puissance, consommation 5,8 litres aux 100 km.


1er cas : consommation annuelle : 1 275 litres, taxés à 0,86 € = 1096,50 €
2e cas : consommation annuelle : 870 litres, taxés à 0,66 € = 574,20 €
Soit 522,30 € de différence.


Avec un parc automobile de 38 millions de véhicules, il est facile de calculer que la disparition programmée du diésel représentant environ 60% des motorisations actuelles, permettrait à terme, un "racket fiscal" supplémentaire de plus de 11 milliards d’euros par an.
Il ne faut pas chercher ailleurs la véritable raison de la volonté gouvernementale de tuer le moteur à gazole.


De plus, les différentes interdictions ne vont pas vers les bus, les cars, les camions et surtout pas vers les bateaux et les avions...

 

Une histoire de fric !

Oui j'ai lu cet article publié par un ingénieur de chez TOTAL si je ne me trompe,à lire dans son intégralité.

Ils nous prennent vraiment pour des C...s

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ci je peut me permette RG la marge brut du distributeur est bien moindre. Je gère un atelier mécanique dont une des nombreuse activité est station service AVIA.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Pascal 27 a dit :

- L’un possède un véhicule essence, consommation 8,5 litres aux 100 km.
- L’autre possède le même modèle du même constructeur équipé d’un moteur diésel, équivalent en puissance, consommation 5,8 litres aux 100 km.

Même si le fond du raisonnement est bon, à force d'empiler des chiffres, on perd la réalité des choses:

 

La consommation moyenne des voitures particulières en France est

 6,16 litres aux 100 km pour le diesel 

 7,42 litres aux 100 km pour l'essence

soit une différence de 20% 

et non 46% comme les chiffres de 8,5 contre 5,8 le laissent supposer.

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, Cyber-PAPY a dit :

Même si le fond du raisonnement est bon, à force d'empiler des chiffres, on perd la réalité des choses:

 

La consommation moyenne des voitures particulières en France est

 6,16 litres aux 100 km pour le diesel 

 7,42 litres aux 100 km pour l'essence

soit une différence de 20% 

et non 46% comme les chiffres de 8,5 contre 5,8 le laissent supposer.

 

 

 

Non non non non Cyber Papy!

 

Pascal n'a pas dit!

 

Pascal a simplement répondu aux propos de RG en soulignant que je me cite"oui j'ai lu cet article publier par un ingénieur de chez TOTAL si je ne me trompe;à lire dans son intégralité.Ils nous prennent vraiment pour des C...s.

 

Si en plus sur le Team certain s'amuse à sortir les phrases de leurs contextes,ou vas t'on

 

il y a 56 minutes, Cyber-PAPY a dit :
  Il y a 5 heures, Pascal 27 a dit :

- L’un possède un véhicule essence, consommation 8,5 litres aux 100 km.
- L’autre possède le même modèle du même constructeur équipé d’un moteur diésel, équivalent en puissance, consommation 5,8 litres aux 100 km.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de toute façon essence ou diesel , on est des vaches à lait

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Honnêtement, je pense que d'aligner des chiffres et statistiques des uns et des autres, on se perd un peu et on est vite dépassé...!

  Le débat resort à chaque fois et on est toujours les vaches à lait malheureusement.

 

Restons un peu à notre niveau, et considérons que notre seule riposte possible serait l'UNION....hélas peu répandue de nos jours en tant qu'usager et brûleurs de pétrole...:wink:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pardon Pascal 27

J'aurai dû citer l'empilement des citations et mettre:

Il y a 5 heures, Pascal 27 a dit :

  Le 04/01/2018 à 23:09, RG a dit :

- L’un possède un véhicule essence, consommation 8,5 litres aux 100 km.
- L’autre possède le même modèle du même constructeur équipé d’un moteur diésel, équivalent en puissance, consommation 5,8 litres aux 100 km.

etc......

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites