Jump to content
JM-38

LBC Dauphine Gordini

Recommended Posts

JM-38

Bonjour à vous tous.

En ce moment sur le coincoin une belle Dauphine est en vente. 

e9820e6d17f1d74a58ecd7b1caaa7b80d7c90f2f.jpg

 

Dauphine Gordini Proto Moteur R5 Alpine. 2 carbu double corps Weber. Boîte 5 Alpine 110 1300CC. Radiateur à l’avant refroidissement 2 moteurs Train avant R8 Gordini (kit Dangel) Train arrière R8 Gordini double amortisseurs Jantes trois parties alu Pneus 185 avant et 205 arrière Sièges baquets Simca 1000 rallye Arceaux Quatre freins à disques Facture à l’appui

22000€

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gordy42

C’est à peux près le prix des pièces ! 
si c’est bien monté c’est efficace. A voir si il y a des renforts qui jouent beaucoup sur la tenue de route quand même 

pour l esthétisme chacun ses goûts moi je la trouve très belle ! 
 

après ça reste une configuration proto que je dirais classique entre la boîte 5 Alpine et le moteur d origine plus baquet Simca 1000 

c est pas sûr la mécanique qu elle fait voir sa différence 😉
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pascal 44

elle resemble quand même pas mal a la tienne

Share this post


Link to post
Share on other sites
Leblond 05

+1 avec Baptiste

a part ce moteur R5 Alpine que je n’apprécie guerre ,sinon très belle a mon gout

rien a dire,pas cher

Jean-Luc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean-Luc 71

Pourquoi tu n'apprécies pas le 5 Alpine ?

Très belle auto, en tout cas esthétiquement parlant 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gordy42

L esthétique n a rien à envier au plus belle 😉

pour les ressemblances le kit est identique donc ... à part les feux qu on peux changer les ailes resterons toujours pareil ! 
 

pour moi le 5 Alpine est un très bon moteur avec une belle possibilité d améliorations 

ce qui est dommage c’est qu’on le retrouve sous beaucoup trop de capot et beaucoup trop souvent 

et le soucis c’est que beaucoup les laisse d origine donc trop commun 

 

mais ça avance bien, différent d un R8G mais au performance équivalente 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Leblond 05

salut a tous

je suis tout a fait d'accord avec Baptiste sur le fait que le moteur R5 Alpine est un bon moteur

mais si on prend un 812 et un R5 les2 d'origine il n'y a pas photo,le 812 s'envole et vous envoute (moi en l'occurrence)

le R5 si tu ne le prépare pas un minimum,simplement comme font beaucoup (2 Weber 40) tu as toujours l'impression qui lui manque 1/2 cylindre

c'est pour ça que je l’apprécie pas trop

ça ne l’empêche pas de bien marcher,mais!!!!!

par contre,a force de la regarder je trouve qu'une Dauph ça a de la classe

en espérant offenser qui que se soit ,tout ceci n'est que mon humble avis

Jean-Luc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Simcaemile

Très belle cette Dauphine. Le moteur de la R 5 Alpine doit être moins onéreux à refaire que le Gord c'est un avantage. Moi perso j'aime mieux et de loin un Gord dans une 1135 qu'un 5 Alpine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Leblond 05

+1 avec toi Gérard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gordy42

un Gord reste un Gord, c'est unique en utilisation ! C'est un dérivé de moteur fait pour courir le mans, donc d'un moteur de compétition. Sans préparation c'est déjà un moteur qui ronronne fort et qui est quand même assez incroyable vu l'époque ! Même aujourd'hui avec la boite d'origine, il surprend encore beaucoup de personne avec des autos soi disant sportive !

on a fait le test avec le frangin et sa 205 GTI 1.6L 115cv (et ils sont encore la, la voiture marche super bien) ben la Gord est devant en accélération ! il faut attendre le passage de la 4eme de la 205 pour commencer a revenir sur la R8 grâce au couple plus important du 1600 ... Sur les petites routes, la 8 continue a faire la pige !

Le père a même réussit a faire la pige a une porsche carrera 4S sur les petites routes de montagnes ! Pourtant la notre n'est pas préparer.

 

le 5 Alpine est un moteur sportif dérivé du 1600 Gord ou la aussi c'est un moteur voulu sportif et pas de compétition la nuance est la !

 

un 1600 Gord d'origine est vraiment pateau et sans intérêt, un 1300g d'origine le battant a plat de couture. Seul une bonne préparation fait sortir le meilleur de lui !

 

donc le 5 Alpine est un bon moteur mais il faut le retouché pour vraiment avoir quelques chose, d'origine ça reste trop classique ;)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean-Luc 71

Faut dire aussi qu'une 8 ou une dauph est plus légère qu'une 205 je pense.  Donc le rapport poids puissance doit être légèrement à l'avantage des vieilles? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gordy42

Non une 205 est très légère aussi dans les 800kg comme la 8 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Simcaemile

La 205 est plus légère que ma rallye 3 d'une 20 ène de kilos, par contre la mienne c'est une 1600 115 cv elle a rien dans le sac, le moteur est neuf beaucoup de travaux par un garage Peugeot ont étaient fait dessus mais je pense que le boîtier papillon a dû être bricolé et il lui manque une paires de cannassons. Je vais m'occuper de ça quand j'aurais terminé mon chantier 1100 TI. Pour Baptiste, je suis d'accord avec toi quand tu dis que ta Gord elle fait la pige à des autos plus modernes mais il faut être dans les tours, je vois avec ma R 3 sur petites routes avec la boîte mille tour et un bon moteur, ça envoie pas mal, il y a souvent des gens qui sont surpris.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean-Luc 71
Il y a 8 heures, Gordy42 a dit :

Non une 205 est très légère aussi dans les 800kg comme la 8 

Ah oui, je suis surpris.  Le 205 GTI ne fait que 20 kgs de plus que la 1135, mais presque 100 kgs de plus que la 1134 qui est moins puissante. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gordy42

Ben c’est ça qui faisait sa force à la 205 ! 
là golf très connu est plus puissante mais beaucoup plus lourdes et c’était son gros défaut qui faisait que c’était pas le meilleur et vite détrôné par la Peugeot 

 

pour le moteur oui faut être dans les tours mais comme toutes autos sportive 

bon c’est vrai que la R8 et je pense Simca aussi c’est à partir de 5 000 que ce se réveille bien ! La 205 a 3500 ça part ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Simcaemile

J'ai une revue échappement de 1978 avec un match Rallye3: 103 CV/ Golf GTI boîte 4 110 CV et Opel Kadette GTE 2 litres 115 CV. Le poids à vide: rallye 3: 880 kgs, golf : 850 kgs. Les performences étaient quasiment identiques sur les 3voitures, léger avantage sur l'opel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dauph64

Bonjour à tous

 

Oui c'est une belle Dauphine , d'ailleurs comme dit Jean-luc "ça a de la classe une Dauphine" mais ça a surtout des rondeurs comme une femme , que du charme quoi ... Mais les Dauphine comme les Renault 8 , bé elles sont de plus en plus  dure à dénicher.

 

serge

Share this post


Link to post
Share on other sites
gerard_brackam
Le 24/03/2021 à 19:52, Leblond 05 a dit :

mais si on prend un 812 et un R5 les2 d'origine il n'y a pas photo,le 812 s'envole et vous envoute

 

Salut tout le monde

je trouve cette question passionnante : quelqu'un peut il dire quelles sont les différences entre un 1300 Gord et un 1400 Alpine ?

J'étais persuadé que le 2e était derivé du premier avec à peu près les mêmes valeurs de tailles de soupapes d'AAC de poids de volant moteur etc.

Bien sur si le vilo est différent ça change un peu la donne.

:g

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gordy42

ben pour faire simple :

 

R8G 1255cm3

course de 72mm

piston de 74.5mm de diamètre

On est donc en moteur "super carré" comme on le retrouve sur beaucoup de moto sportive actuelles (prise de tr/min plus rapide et puissance plutôt "en haut" au détriment du couple et souplesse)

culasse spécifique avec des conduits plutôt droit.

Allumage bien au centre de la chambre pour une combustion optimale

 

Moteur 5 Alpine 1397cm3

course de 77mm

piston de 76mm

On est dans un moteur "longue course" comme on le retrouve sur la très grande majorité des moteurs. Il y a plus de couple et de souplesse avec la course plus grande et favorise donc la reprise par rapport a la monté en régime. le régime max est plus bas.

Culasse dérivé du 1600 : conduits "classique" en L inversé (perturbation dans les flux)

bougie décalé avec rajout d'un chasse pour réaliser une plus grosse perturbation de flux dans la chambre et réduire l'incidence de la bougie décalé.

 

après l'AAC de la R5 Alpine ouvre plus longtemps et lève un peu plus que le R8G d'origine (1255) ce qui compense la perte de rendement de la culasse et le comportement plus tracteur du 5 Alpine

 

ce qui donne au final 2 comportements extrêmêment différent pour des puissances en cv relativement identiques.

après les rapports de boites jouent beaucoup car ceux de 5 alpines sont plus long et ont des "trous" mais le couple plus important du 5 Alpine compensent

La R8G a une vraie boite de vitesse très bien étagé mais mouline plus a vitesse égale

La grosse différence pour les passionnés comme plusieurs ici c'est vraiment le bruit inimitable du Gordini et ses montée en régimes fulgurantes ! C'est un comportement plutôt axé comme la moto avec beaucoup de tr/min et de grosses montée en régime bien haut

le 5 Alpine se conduit comme toutes auto sportive d'aujourd'hui, le couple et la reprise font qu'on a pas besoin de toujours tirer dedans et mouliner pour se faire plaisir

 

personnellement je reste amoureux du Gordini car bien préparé il peux prendre 9 000tr/min les doigts dans le nez et sortir de grosses puissances pour sa cylindrée et son age ! Et surtout on a l'impression d'avoir une moto a 4 roues ! Ou l'impression d'avoir une monoplace ou autre voiture de compétition "intouchable" d'usine qui font rêver entre les mains alors que c'est une caisse carré et une petite cylindrée !

 

Le 5 Alpine peux lui aussi beaucoup miauler mais il faut être en 1550 pour retrouver un comportement similaire au 8g avec de très grosse et rapide montée en régime

 

le 1600g on en parle même pas c'est tout axé sur le couple. il faut être préparé en 1596 ou plus pour avoir quelques chose de sympa. Même si il prend ses 7 000tr/min, ça reste que du couple, ça montera jamais aussi vite qu'un 8g ou un 5 Alpine.

Il faut attendre d'être préparé en 1800 pour s'approcher du moteur carré et avoir de grosse montée en régime en plus du couple supérieur par la cylindrée.

Mais une fois en 1800 et surtout en préparation max 1950/1998 cm3 la ça surclasse tout les autres car la cylindrée donne couple et puissance autant qu'on en veux et de grosse montée en régime car super carré et les éléments interne (embiellage) reste en poids raisonnable pour limiter l'inertie et pouvoir montée vite en régime.

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rilke

Bonsoir Baptiste,

bravo et merci beaucoup pour ton comparatif et tes explications super intéressantes.

Après à chacun ses préférences selon l'usage qu'il veut faire de sa voiture...

Maurice

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Simcaemile

La R8 Gordini comme les rallye 2 et 3 ont étaient étudiées par leurs géniteurs pour courir en groupe 1 en y ajoutant tout simplement un arceau et permettre aux moins fortunés de courir et de prouver leurs talents face à des autos plus puissantes et plus chères. Les pilotes avec la coupe Gordini et plus tard le SRT avaient tous la même monture, et là aumoins, les premiers pouvaient évolués en groupe 2 et avaient des récompenses non négligeables pour leurs permettre d'évolués et de courrir toute la saison à moindre prix. Loeb a commencé comme ça avec la coupe 106.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean-Luc 71
Il y a 16 heures, Simcaemile a dit :

J'ai une revue échappement de 1978 avec un match Rallye3: 103 CV/ Golf GTI boîte 4 110 CV et Opel Kadette GTE 2 litres 115 CV. Le poids à vide: rallye 3: 880 kgs, golf : 850 kgs. Les performences étaient quasiment identiques sur les 3voitures, léger avantage sur l'opel.

J'adore les 1000 rallye.  On les a souvent opposé aux 8G. Pour moi c'est la même race d'autos qui font honneur aux tout à l'arrière à la française. 

ça marche d'ailleurs encore très fort,  et ça a l'avantage de rester encore raisonnable question pièces détachées j'ai l'impression.    

Share this post


Link to post
Share on other sites
Simcaemile

Bonjour, 

Les pièces deviennent rares et chères surtout pour les rallye 3 au niveau des boîtes 1000 tours.

Il est vrai qu'il y en a encore beaucoup qui courent en rallye et courses de côte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Leblond 05

salut a tous

+1 avec Baptiste,il a tout dis sur les 2 moteurs

après chacun ses gouts

c'est comme la tenue de route entre la Gord et la Rallye3

dans l'absolu il aurait fallu une voiture tout a l'ar,avec train av de Gord et train ar de rallye 3 de l'avis de beaucoup de possesseurs de ces 2 autos

Jean-luc

Share this post


Link to post
Share on other sites
gerard_brackam
Il y a 23 heures, Gordy42 a dit :

ben pour faire simple :

 

R8G 1255cm3

course de 72mm

piston de 74.5mm de diamètre

On est donc en moteur "super carré" comme on le retrouve sur beaucoup de moto sportive actuelles (prise de tr/min plus rapide et puissance plutôt "en haut" au détriment du couple et souplesse)

culasse spécifique avec des conduits plutôt droit.

Allumage bien au centre de la chambre pour une combustion optimale

 

Moteur 5 Alpine 1397cm3

course de 77mm

piston de 76mm

On est dans un moteur "longue course" comme on le retrouve sur la très grande majorité des moteurs. Il y a plus de couple et de souplesse avec la course plus grande et favorise donc la reprise par rapport a la monté en régime. le régime max est plus bas.

Culasse dérivé du 1600 : conduits "classique" en L inversé (perturbation dans les flux)

bougie décalé avec rajout d'un chasse pour réaliser une plus grosse perturbation de flux dans la chambre et réduire l'incidence de la bougie décalé.

 

après l'AAC de la R5 Alpine ouvre plus longtemps et lève un peu plus que le R8G d'origine (1255) ce qui compense la perte de rendement de la culasse et le comportement plus tracteur du 5 Alpine

 

 

Salut

 

un grand merci pour ces explications claires limpides étayées et compréhensibles.

 

J'en retiens quelques trucs intéressants :

 

- que le Gord est préparé dans sa conception travail des conduits alésage > course etc mais qu'il est raisonnablement exploité pas d'ouverture extrème des aac pas de cylindrée trop importante. Par contre une belle homogénéité de l'ensemble.

 

- que le 5A est préparé "après coup" en greffant une culasse de Cléon alu ( donc de grande série) sur le Cléon fonte en mettant un aac "méchant"

 

- implicitement ça veut dire qu'on peut exploiter un peu plus le Gord alors que le 5A est déjà à fond question prépa

 

Pour ce qui est du moulin super carré sur le 1255 je trouve que le 5A ne fait pas trop "longue course" même si je veux bien croire qu'il a plus de souplesse en bas. Imagine qe le 1237 d'un C1G est obtenu avec un alésage course de 71,5 / 77 là pour le coup c'est vraiment de la loooongue course :).

Peut être aussi le poids des pistons bielles est il plus léger sur le Gord ce qui lui permet de se promener dans les hauts régimes sans souffrir autant que le 5A

 

En tous cas ça permet de prendre conscience du travail de "sorcier" d'Amédée Gordini qui pour continuer la métaphore motocycliste n'est pas sans rappeller le talent d'un autre sorcier Fabio Taglioni, italien lui aussi qui a mis le desmo sur les ducati. Les deux aimaient l'homogénéité et savaient que le diable se cache dans les détails.

 

9000 rpm sur un moteur culbuté c'est classe :)

 

:g@merci !

 

ps non seulement tes restaurations font baver mais en plus tes explications sont super claires Chapeau !

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

×